logo site
Territoire et mémoire du Sillon et d’Estuaire
“Pas de savoir sans critique du savoir et sans savoir critique” Henri Lefebvre

Version n°4 du site de Jean-Yves Martin historien & géographe en périurbain nantais

Dix-sept ans après, ce nouveau livre se veut d’abord un hommage à trois des membres fondateurs de l’association aujourd’hui disparus : Pierre Mahé (1914-1995), Jean Aubin (1924-2007) et Robert Gautier (1949-2020).

Il prend la suite chronologique des précédents tomes, en abordant les années 1960 et le "68" nazairien, les évolutions sociales, urbaines, économiques et politiques. Toujours centré à Saint-Nazaire, ils s’ouvrent, selon les questions abordées, sur d’autres territoires (ceux de la « Poche », du département, ou de la Bretagne-sud) et à des époques variées, mais toutes contemporaines. Enfin, avec le foisonnement actuel de l’histoire locale, il s’interroge à travers le cas de Saint-Nazaire et de sa région, sur les nouveaux rapports complexes entre histoire, patrimoine et mémoire. En prenant en compte les nouvelles approches, érudites et académiques, ainsi que les nouveaux enjeux dans l’historiographie des sujets sociaux et locaux.

Titre : Intitulé «  Saint-Nazaire, histoire ouvrière et mémoire populaire {{}} » ce livre comporte 8 chapitres, regroupés en deux groupes de sujets. Au titre de l’histoire sociale : les années 60, sociales et politiques, et le "68" nazairien ; les coopératives d’après-guerre en Basse-Loire ; les luttes nazairiennes pour la Paix, contre les guerres coloniales et durant la Guerre froide. S’agissant de la mémoire et du patrimoine il consacre divers chapitres successifs aux Forges de Trignac, aux traces et à la mémoire des présences américaines en 1917-1919 et 1945-1966 ; et, pour finir, présente une approche historiographique de la Poche de Saint-Nazaire, de 1944-1945 à nos jours.

L’iconographie choisie, à la suite de nouvelles recherches, est largement inédite.

Les auteurs : Jean Aubin, Robert Gautier, Michel Mahé, Jean-Yves Martin, Paulette Mérand et Ronan Pérennès.

Il est préfacé par Julian Mischi, sociologue et politiste nazairien. Chercheur au département des sciences sociales de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) à Dijon, Docteur en sciences politiques de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), ses recherches portent sur les classes populaires, l’engagement politique et syndical, les espaces ruraux et périurbains.

300 pages, 28€, aux éditions du Petit Pavé, août 2021. Distribué par Geste Editions.