logo site
Territoire et mémoire du Sillon et d’Estuaire
“Pas de savoir sans critique du savoir et sans savoir critique” Henri Lefebvre

Version n°4 du site de Jean-Yves Martin historien & géographe en périurbain nantais

logo article ou rubrique
Mobilisations populaires au Brésil 1985-2015

Penser les mouvements socioterritoriaux avec Henri Lefebvre et Michel Foucault

Article mis en ligne le 21 février 2016
Dernière modification le 1er mars 2019

par Jean-Yves Martin

Qu’est-ce qui fait qu’un mouvement populaire naît, grandit, s’ancre durablement dans les territoires, rassemble et réussit ? Ou, au contraire, périclite et, finalement, régresse et disparaît ? Comment surmonte-t-il ou non "l’épreuve de l’espace" pointée par Henri Lefebvre ?

Présentation de l’éditeur

Parmi les sciences sociales, la géographie fait trop souvent figure de parente pauvre. Pour (re)conquérir son rôle spécifique et utile de savoir critique sur l’espace social, elle doit radicalement revisiter ses fondements épistémologiques et philosophiques. Ce livre se propose d’y contribuer à partir des mouvements sociaux-populaires brésiliens, ruraux et urbains, de 1985 à nos jours. Il décrit d’abord 30 ans de mobilisation du Mouvement des Sans-terre (MST) pour la réforme agraire. Il en souligne les difficultés et les limites, avant comme après l’accession au pouvoir du président Lula, en 2003. Ensuite, partant d’une interrogation initiale sur la "géographicité" des mouvements sociaux, sont présentés les jalons d’un parcours intellectuel de plusieurs décennies, aboutissant à la notion de mouvement socioterritorial. Fruit d’une élaboration avec le géographe brésilien B. M. Fernandes, est ainsi proposée une conceptualisation des mouvements socio-géographiques en termes de mouvements socioterritoriaux. Elle repose sur de nombreux travaux et références, géographiques et philosophiques, qui vont de H. Lefebvre à E. W. Soja, en passant par M. Foucault. Enfin, l’ouvrage s’intéresse aux grandes manifestations urbaines de juin 2013 dans un Brésil en crise économique, politique et institutionnelle. Elles conduisent à s’interroger : qu’est-ce qui fait qu’un mouvement populaire naît, grandit, s’ancre durablement dans les territoires, rassemble et réussit ? Ou, au contraire, périclite et, finalement, régresse et disparaît ? Comment surmonte-t-il ou non "l’épreuve de l’espace" pointée par Henri Lefebvre ?

Auteur

Jean-Yves Martin est docteur en géographie et professeur agrégé. Dans les années 1990, ses travaux ont d’abord porté sur le Nordeste brésilien. Puis il s’est consacré à l’approche géographique du Mouvement des Sans-terre (MST). Depuis 2015, ancien élu local, sans perdre de vue le Brésil, il se consacre désormais à l’approche socioterritoriale critique, inspirée d’Henri Lefebvre, du périurbain nantais où il réside.

Editions du Petit Pavé, 2016, 172 pages, 13 €.