Du local au global : Les Sans-terre du Brésil, mouvement altermondialiste de reterritorialisation rurale

Lundi 13 février 2006, par Jean-Yves Martin // Radicalité

Publié dans la revue Informations et commentaires, le développement en question n° 136 ? 2006

Le Mouvement des Sans-terre du Brésil (MST) est assurément un exemple emblématique des nouveaux mouvements paysans du XXIe siècle. Apparu à la fin des années 1970, avant même la fin de la dictature militaire (1964-1985), on a pu affecter, un temps seulement, de n’y voir qu’un nouvel avatar, depuis cinq siècles qu’existe le pays, des nombreux mouvements paysans radicaux brésiliens, sitôt nés, aussitôt réprimés, qui ont tant marqué son histoire. Or, il s’en distingue nettement, non seulement par sa durée, mais surtout par ses pratiques socio-territoriales nouvelles de lutte pour la terre (acampamentos) et de reterritorialisation paysanne (assentamentos), ainsi que par son retentissement mondial.
Pour mieux cerner ses originalités nous nous proposons de présenter dans cet article ses origines, son actualité et sa modernité/mondialité.

- L’article : Du local au global : Les Sans-terre du Brésil, mouvement altermondialiste de reterritorialisation rurale (Texte intégral, sans les illustrations).

Plan de l’article :

- Introduction

- 1 - ORIGINES : d’où vient le MST ?

  • 1.1 - Période de gestation (1979 à 1984)
  • 1.2 - Période de spatialisation (1984-1992)
  • 1.3 - Période de territorialisation (années 90)

- 2. - ACTUALITÉ : le MST et la réforme agraire au Brésil sous le gouvernement Lula (2003-2005)

  • 2.1 - De la querelle des chiffres sur la réforme agraire...
  • 2.2 - ... à la non-reforme agraire du gouvernement Lula

- 3 - MONDIALITÉ : le MST, mouvement socioterritorial brésilien et mondialisé

  • 3.1 - Le MST et la lutte pour la terre
  • 3.2 - Le MST et la reterritorialisation paysanne au Brésil
  • 3.3 - Une “nouvelle paysannerie révolutionnaire” en Amérique latine
  • 3.4 - Dans le Monde : FSM et Via Campesina

- Conclusion
- Bibliographie

- L’ouvrage :

Une vingtaine de textes publiés par la revue « Informations et Commentaires, le développement en questions » ont été rassemblés en un seul volume. Leur sont associées de magnifiques photos provenant de la photothèque du BIT, qui permettent aux paysans du monde entier, à leurs femmes, à leurs enfants, à leurs animaux, d’être présents tout au long de l’ouvrage.
Les auteurs sont des spécialistes connus, de tous les continents.
Précédés d’une présentation synthétique de l’histoire des paysans, ces textes regroupés en trois parties analysent des situations concrètes montrant d’abord l’impact de l’expansion du capitalisme mondialisé sur les paysanneries, puis des exemples de résistances et de luttes paysannes dans le monde, et enfin décrivent quelques expériences de recherche de solutions alternatives pour réhabiliter la paysannerie et dépasser les dérèglements de la mondialisation du capital privé.

- Sommaire détaillé
- Auteurs
- Avant-propos
- Quatrième de couverture
- Bon de commande :