Agir avec Henri Lefebvre

Altermarxiste ? Géographe radical ?

Jeudi 26 février 2015, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

Vient de paraître un nouveau livre collectif, sous la direction d’Hugues Lethierry, auquel j’ai participé, par une contribution sur le Brésil. Question clé : comment être aujourd’hui "altermarxiste" - marxiste autrement - et géographe critique radical , dans le prolongement de l’oeuvre d’Henri Lefebvre (1901-1991), philosophe, sociologue, urbaniste... Pour agir, du local au global, dans notre monde tel qu’il est. Pour changer la vie en changeant l’espace géographique.

Henri Lefebvre est issu de la mouvance surréaliste. Communiste singulier, après avoir combattu le stalinisme, il traverse le situationnisme. Il côtoie Politzer, Lukacs, et sur le plan théorique Gramsci, Rosa Luxemburg, ferraille avec Garaudy, Sartre, Althusser. Il renouvelle le marxisme. Son petit livre sur "Le marxisme" - qui en est à sa 23ème édition depuis sa parution en 1948 - dépasse à ce jour les 300.000 exemplaires, record absolu pour la collection Que-Sais—Je ? (PUF). Enseignant en sociologie à Nanterre - présenté parfois comme le "père putatif" de 68 - il est aujourd’hui plus connu aux États-Unis, au Brésil, au Japon... et partout dans le monde, qu’en France où il a été durablement exclu (du PCF) et marginalisé dans l’université et les milieux académiques. Une anomalie que ce livre, après d’autres, s’efforce de corriger. [1]

Cet essai se met à portée du lecteur. A travers Henri Lefebvre il fournit des repères dans la lutte pour sauver la vie et la ville, contre la barbarie qui menace. Il est destiné à un vaste public de "spectateurs engagés" : étudiants, enseignants, travailleurs sociaux. Sa lecture aide à comprendre les liens entre options politiques et philosophiques ainsi que les directions dans lesquelles s’orientent aujourd’hui recherches et mouvements "altermarxistes" sur les différents continents. Certes il nécessite un effort de lecture, mais on n’y trouvera néanmoins aucun jargon inutile ni discussion intellectuelle de salon  : seulement quelques références à Pascal, Schelling, Heidegger, Sartre, Clouscard dans sa deuxième partie (voir le sommaire ci-dessous)...

En 2015, difficile de ne pas passer par la case Lefebvre. Une femme, un honnête homme du XXIe siècle - qu’il soit citoyen, militant, étudiant, enseignant - trouvera, à travers Henri Lefebvre, des clés pour l’intelligibilité du monde ainsi que des outils pour la pratique.

Le livre comprend des contributions de Léonore Bazinek, Alessandra Dall’Ara, Judicaelle  Dietrich, Jean-Pierre Garnier (postface), Pierre Lantz, Jean-Pierre  Lefebvre, Jean-Yves Martin, Jorge-Hajime Oseki, Thierry  Paquot (préface), Sylvain Sangla.

Ma contribution personnelle au livre - dans son chapitre 11, p.105-121 - est intitulée " Lefebvre au Brésil, une géographie critique radicale". J’y considère le Brésil comme le laboratoire géant de cet essentiel qui nous guette désormais ici : inégalités, ghettoïsation et relégations frappant les classes populaires. La crise urbaine est devant nous. La production capitaliste de l’espace urbain métropolitain génère massivement de "nouvelles raretés" : habitat, accessibilité et mobilités, espaces publics, air respirable, eau et paysages de qualité… Des formes inédites de mouvements sociaux, urbains et ruraux, émergent, comme en juin 2013 au Brésil. Des sujets d’une grande actualité désormais, pour nous aussi.

SOMMAIRE

Préface de Thierry Paquot
Introduction d’Hugues Lethierry

Première partie : les études lefebvriennes en France

- Chapitre 1 : Etudes lefebvriennes / Hugues Lethierry
- Chapitre 2 : Vie quotidienne et production de l’espace / Jean-Pierre Lefebvre
- Chapitre 3 : Vie quotidienne, "mère-terre" de la société moderne / Alessandra Dall’Ara

Deuxième partie : Morales et politiques

- Chapitre 4 : La liberté à l’horizon de l’infini, Pascal et "le même et l’autre" de Schelling / Leonore Bazinek
- Chapitre 5 : Désenclaver l’existence : Descartes ou Heideger ? Lenonore Bazinek
- Chapitre 6 : Lefebvre et Garaudy : duo ou duel ? / Hugues Lethierry
- Chapitre 7 : Sartre et Lefebvre / Pierre Lantz
- Chapitre 8 : Michel Clouscard / Hugues Lethierry

Troisième partie : L’espace monde

- Chapitre 9 : L’unique et l’homogène dans la production de l’espace / Jorge Hajime Oseki
- Chapitre 10 : Henri Lefebvre en Asie : utilisation, récupérations et détournements / Judicaelle Dietrich
- Chapitre 11 : Lefebvre au Brésil, une géographie critique radicale / Jean-Yves Martin
- Chapitre 12 : Lefebvre aux Etats-Unis : space, difference, everiday life / Sylvain Sangla

- Conclusion : Le roc et l’écume / Hugues Lethierry
- Postface : Le droit à la ville, entre théorisation et réalisation / Jean-Pierre Garnier
- Bibliographie


Préface de Thierry Paquot (Extraits)

Cette fois-ci il s’agit d’agir avec Henri Lefebvre, c’est-à-dire de relier la philosophie à la modification de la société, en écho à la onzième thèse sur Feuerbach de Marx et Engels, « les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde, ce qui importe c’est de le transformer  ».

Ici, Hughes Lethierry se concentre sur la réception de l’œuvre d’Henri Lefebvre au Brésil, avec une excellente contribution de Jean-Yves Martin (…) ou aux Etats-Unis avec solide étude de Sylvain Sangla. La redécouverte de Lefebvre au Brésil, car il avait été lu par la génération francophone de géographes comme Milton Santos (1926-2001), s’effectue via les géographes anglo-saxons, comme David Harvey ou Edward W. Soja qui le comprennent différemment. Ce détour américain "produit" un autre Lefebvre…

Cet ouvrage collectif, Agir avec Lefebvre, nous offre plusieurs grilles de lecture d’une œuvre brouillonne et foisonnante, qui n’a pas encore dit son dernier mot, ce qui conforte d’anti-dogmatisme d’Henri Lefebvre. Cet ouvrage amical avec Lefebvre ne tombe pas dans l’hagiographie et insiste sur la richesse des thèmes abordés par l’auteur : la vie quotidienne, la fête, la rythmanalyse, le cybernanthrope, l’Etat, etc., sont des sujets changeants qui réclament de nouvelles approches, de nouvelles analyses de nouvelles politiques, de nouvelles alternatives. C’est dire si Henri Lefebvre n’a pas fini de nous inspirer.

Pour Hugues Lethierry, il importe de s’interroger sur les raisons du fait que l’impact de Lefebvre en France n’a pas été aussi grand que dans le monde, notamment aux USA, en Amérique latine, au Japon, etc. Curieuse histoire, souligne-t-il, que celle des études lefebvriennes en France, puisqu’après une période de purgatoire on a vu Lefebvre, via les Etats-Unis - avec les travaux des géographes David Harvey,et plus encore d’Edward Soja - revenir en France. D’où la nécessité de le situer, avec précision, à côté des auteurs d’autres "morales politiques", classiques et plus contemporains (Pascal, Schelling, Descartes, Garaudy, Sartre et Clouscard) et aussi de montrer le rôle de son "altermarxisme" dans l’espace monde.


Hugues Lethierry, "Agir avec Lefebvre, Altermarxiste ? Géographe radical ?"
Préface de Thierry Paquot, postface de Jean-Pierre Garnier
Date de parution : 24 février 2015
Éditeur : Chronique sociale (Lyon), Coll. Savoir penser.
Prix : 16,50 €
ISBN : 978-2-36717-112-8

Ouvrage disponible en librairie, ou à défaut sur le site Internet de Chronique sociale ou par correspondance.

www.chroniquesociale.com

Flyer bulletin de commande à l’éditeur Chronique sociale à Lyon :

PDF - 702.9 ko
Bon de commande

Lire une critique du livre dans la revue urbaine Place Publique n°51 Mai-Juin 2015 par son directeur Thierry Guidet (page 117).

info portfolio