Henri Lefebvre

Dernier ajout : 11 avril.

Avec une oeuvre profuse, comptant plus de 70 titres, dans tous les domaines de la pensée, le philosophe Henri Lefebvre (1901-1991) ne serait-il qu’un fécond “touche à tout”, victime de sa propre dispersion dans son déficit de notoriété et de reconnaissance, non encore corrigé ? Non, car l’unité complexe de l’œuvre, ses lignes directrices fortes et permanentes, se révèlent petit à petit dans la (re)découverte en cours de son œuvre, non seulement en France mais dans le monde entier, et pas seulement par les “lefebvriens historiques” mais par de nouvelles générations de chercheurs et d’acteurs sociaux.

Dès les années trente, il fut l’introducteur, le commentateur, et parfois le traducteur des pensées d’Hegel, Marx, Lénine et Nietzsche. "Romantique révolutionnaire", il se donne dès lors comme objets des réalités trop oubliées par la philosophie et la sociologie.
En 1947, il entame un projet marxiste de "Critique de la vie quotidienne". En 1968, il publie “Le droit à la ville”, qui inaugure une série d’ouvrages sur l’urbain et l’espace jusque dans les années 1970. Il est l’un des penseurs pionniers de la société contemporaine, avec la volonté d’articuler en permanence le vécu, le perçu et le conçu.

Derniers articles

Le Droit à Lefebvre, colloque international

29-31 mai 2018 @MRSH - Université de Caen

Mercredi 11 avril 2018 // Henri Lefebvre

En France, l’œuvre d’Henri Lefebvre n’a pas eu le plus grand des succès, contrairement au continent Américain où ses travaux ont fortement résonnés. Henri Lefebvre est aussi considéré comme un personnage influent de mai 1968 pour avoir promu l’autonomisation de ses étudiants au sien de la très hiérarchisée université de l’époque, et aussi pour avoir démontré les excès de la mondialisation capitaliste et de l’urbanisation. A 50 ans de ces révoltes étudiantes et de la publication du livre Le Droit à La Ville, par cet appel à colloque international et pluridisciplinaire, nous travaillerons donc à l’actualisation de la pensée lefebvrienne pour célébrer une œuvre à la croisée de la philosophie, de la géographie et de la sociologie, attachée à révéler les possibles déjà-là de l’émancipation ainsi qu’à l’analyse du capitalisme contemporain. Nous questionnerons la validité et l’actualité des outils conceptuels, méthodologiques et analytiques que l’auteur a légués dans la continuité des travaux amorcés à l’UNAM (Mexico) en 2016. Lire la suite »

Revue : La somme et le reste n°28 février 2018

Etudes lefebvriennes / réseau mondial

Jeudi 15 février 2018, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

Présentation, par Armand Ajzenberg,et Sylvain Sangla. « Ce nouveau numéro de La somme et le reste est consacré à l’espace et à l’urbain, avec essentiellement des textes provenant de nos amis lefebvriens brésiliens (ce qui confirme la vitalité des études lefebvriennes dans ce pays notamment à São Paulo). Leurs auteurs mobilisent bien sûr les écrits lefebvriens sur la ville et l’espace mais aussi des textes comme Le manifeste différentialiste (qui mériterait une réédition à l’instar des autres ouvrages publiés chez Gallimard) ou Une pensée devenue monde, montrant ainsi l’interdépendance des concepts et des théories lefebvriens dans une œuvre dialectique dont on doit retrouver les mouvements d’ensemble sous peine d’en briser la cohérence et d’en réduire la portée. Un grand merci à Jean-Yves Martin pour sa relecture attentive des textes. Armand Ajzenberg passant le relais, après de méritoires années de travail lefebvrien, veuillez dorénavant, si vous souhaitez proposer des textes pour le prochain numéro de notre revue, contacter Sylvain Sangla. » Lire la suite »

Henri Lefebvre et la centralité

Dimanche 17 décembre 2017, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

Dans ses ouvrages successifs sur la ville et l’espace, de 1968 à 1974 - au-delà du "Droit à la ville" et jusqu’à la Production de l’espace - Henri Lefebvre est conduit progressivement à préciser et enrichir ses conceptions : sur la forme urbaine, la centralité, les centres décisionnels (de richesses, d’information, de savoir et de pouvoir), la polycentralité, ses obstacles et la crise de l’espace différentiel, et les réponses de la classe hégémonique, de "l’élite" et des classes moyennes ralliées. Lire la suite »

"De quoi Lefebvre est-il le nom dans la jeune géographie critique française ?"

Un article paru dans la revue NORUS de l’UFPEL (RS - Brasil)

Dimanche 11 décembre 2016, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

Cet article que j’ai écrit est paru - en français - dans la revue de sociologie NORUS (Novos Rumos Sociologicos) de l’UFPEL (Universidade Federal de Pelotas / Rio Grande do Sul / Brasil) NORUS, v. 4, n° 6 (2016), dans un dossier consacré à "L’actualité d’Henri Lefebvre". Lire la suite »

Le droit à la ville habitable, un enjeu démocratique

Le 3 juin 2016 Huma Café au Lieu Unique de Nantes à 18 h.

Dimanche 22 mai 2016, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

L’Huma Café se déroulera sous la forme d’une table ronde avec Corinne LUXEMBOURG, spécialiste de géographie urbaine et auteure de Le droit à la ville habitable et Laurent DEVISME, enseignant-chercheur à l’école d’archi de Nantes, collaborateur de la revue Place publique. animée par le géographe-blogueur Jean-Yves MARTIN. Lire la suite »

L’HUMA CAFÉ du vendredi 3 juin 2016 au Lieu Unique à 18h.

Le droit à la ville habitable, enjeu démocratique

Vendredi 29 avril 2016, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

Une table ronde avec Corinne Luxembourg, géographe, Laurent Devisme, urbaniste, animée par Jean-Yves Martin, géographe. Lire la suite »

Agir avec Henri Lefebvre

Altermarxiste ? Géographe radical ?

Jeudi 26 février 2015, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

Vient de paraître un nouveau livre collectif, sous la direction d’Hugues Lethierry, auquel j’ai participé, par une contribution sur le Brésil. Question clé : comment être aujourd’hui "altermarxiste" - marxiste autrement - et géographe critique radical , dans le prolongement de l’oeuvre d’Henri Lefebvre (1901-1991), philosophe, sociologue, urbaniste... Pour agir, du local au global, dans notre monde tel qu’il est. Pour changer la vie en changeant l’espace géographique. Lire la suite »

Henri Lefebvre à Radioscopie

Entretien avec Jacques CHANCEL 2 octobre 1975

Dimanche 28 décembre 2014, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

- Henri LEFEBVRE, sociologue : pourquoi il se définit comme "méta-philosophe" ; pourquoi il défend les traditions cathares et réclame le droit à la différence ; le concept de mondialité ; ses origines, ses parents, ses rapports avec ses étudiants. Son activité d’opposant au sein du PCF pendant 10 ans, son exclusion du PCF, ce qu’il pense de Herbert MARCUSE), ce qu’il pense de l’humanisme, des Droits de l’Homme, du "droit à la ville" ; l’évolution du PCF ; ce qu’il appelle les méprises dans son livre "Le Temps des Méprises" ; sa méfiance à l’égard de la littérature ; son étude simultanée de la pensée de Karl MARX et du monde moderne ; remarques sur le concept de l’Histoire, sur l’importance de l’espace aujourd’hui, sur les stratégies économiques et politiques ; les éclairages que nous donnent les philosophes et la nécessité d’inventer des concepts nouveaux ; remarques sur la civilisation méridionale, sur le tourisme, sur la philosophie :
(Entretien avec Jacques CHANCEL - 56’41’’ Lire la suite »

Penser l’espace des mouvements sociaux avec Lefebvre

Vendredi 11 avril 2014, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

Intervention au colloque ESO à l’université de Rennes, le 11 avril 2014 (Résumé) Lire la suite »

Henri Lefebvre à l’usage des architectes

par Grégory Busquet dans Métropolitiques le 10/07/2013

Mercredi 17 juillet 2013, par Jean-Yves Martin // Henri Lefebvre

Si Henri Lefebvre est bien connu pour avoir inventé le « droit à la ville », ses travaux sont peu mobilisés par les urbanistes et architectes. Łukasz Stanek expose les ambitions pratiques du travail de ce penseur à l’usage des chercheurs mais aussi des professionnels à la recherche de théorie. Lire la suite »

1 | 2 | 3